RAForum

Accueil > Recherches sur l’anarchisme > Les idées et les expériences > Ethique > BEKAERT, Xavier. "La servitude volontaire"

BEKAERT, Xavier. "La servitude volontaire"

lundi 23 août 2004, par ps

"L’originalité de la thèse de La Boétie est contenue tout entière dans l’association paradoxale des termes de « servitude » et de « volontaire ». Contrairement à ce que beaucoup s’imaginent, la servitude ne serait pas forcée, elle serait toute volontaire. "

Immortalisé par son amitié avec Montaigne, l’humaniste Étienne de La Boétie (1530-1563) est également connu pour son Discours de la servitude volontaire rédigé, selon Montaigne, « en sa première jeunesse, à l’honneur de la liberté contre les tyrans » (toujours selon Montaigne, le Discours aurait été écrit par La Boétie entre seize et dix-huit ans. En considérant la maturité du texte, il semble néanmoins concevable qu’il ait été remanié plus tard lorsque La Boétie était étudiant à l’université d’Orléans).

Cet écrit fut utilisé comme texte militant (sous l’appellation de Contr’un) à maintes reprises dans l’histoire de France lorsque le peuple se rebellait contre l’autorité monarchique. La puissance subversive de la thèse développée dans le Discours ne s’est jamais démentie. Même s’il serait anachronique de la qualifier d’anarchiste, cette thèse si originale et si moderne résonne encore aujourd’hui dans la réflexion libertaire sur le principe d’autorité.


Voir en ligne : Lire tout l’article, paru dans la revue Réfractions, n° 7