accessibilité
Bandeau
RAForum
Slogan du site
Descriptif du site
CHUECA, Miguel. "Mujeres Libres"
Article mis en ligne le 9 juillet 2005
dernière modification le 25 avril 2015

par ps

Avec ses 20 000 militantes, le groupe Mujeres Libres pourrait passer pour la plus grande organisation anarcho-féministe qui ait existé à ce jour si ses animatrices n’avaient précisément refusé de se réclamer du féminisme – qu’elles tenaient pour un « masculinisme » inversé – pour se revendiquer d’un « humanisme intégral » visant à assurer l’équilibre entre les deux sexes. C’est ce qu’elles affirmaient dès la fondation de la revue du même nom, en reprenant les critiques formulées au début des années 20 par Federica Montseny à l’encontre du féminisme, stigmatisé pour avoir cru en la possibilité d’une égalité entre hommes et femmes dans le cadre de la société établie.