RAForum

Accueil > Recherches sur l’anarchisme > Le mouvement anarchiste et la mouvance libertaire > Histoire > Rue des Anars : Portraits et bibliographies > C > CARPENA, Pepita (Barcelone, Espagne 1919 - Marseille, France 5 juin (...)

CARPENA, Pepita (Barcelone, Espagne 1919 - Marseille, France 5 juin 2005)

jeudi 4 août 2005, par ps

Photo : Patrick Liguelia

Photo : Pepita au Centre International de Recherches Anarchistes, Marseille

Pepita Carpena participe au CIRA à partir de 1979. Elle en a été la coordinatrice pendant une dizaine d’années. Elle s’y est occupée du fonds espagnol, elle accueillait les visiteurs lors des permanences et elle a participé à de nombreux colloques et réunions.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

QUE LA TIERRA LE SEA LIEVE

" Ouvrière née à Barcelone en 1919, elle fréquente très jeune les anarchistes et prend part à la Révolution espagnole dans les rangs de la CNT, dans la Fédération ibérique des jeunesses libertaires (FIJL) et dans le mouvement Mujeres libres. La victoire de Franco l’oblige à s’exiler en 1939.

À Marseille, elle va participer aux activités de la CNT puis du CIRA à partir de 1979. Elle en a été la coordinatrice pendant une dizaine d’années. Elle s’y est occupée du fonds espagnol, elle accueillait les visiteurs lors des permanences et elle a participé à de nombreux colloques et réunions. Elle apparaît dans des films documentaires sur les anarchistes espagnols (De toda la vida, Un autre futur) et elle a été actrice au théâtre à plusieurs reprises.

Pepita est décédée le 5 juin 2005 à Marseille. Elle a été incinérée à Aix-en-Provence le 8 juin. Devant son cercueil recouvert d’un drapeau noir et rouge, Richard Martin a dit "Les anarchistes" de Léo Ferré."

La feuille d’infos du CIRA (juil-août 2005) N° 64.

- De toda la vida par Pepita Carpena. Éditions du Monde libertaire : Alternative libertaire (Bruxelles), 2000. 72 p. (Graine d’ananar).

- Mujeres libres. Editions du Monde libertaire : Los Solidarios-Las Solidarias, 2000. 329 p.