RAForum
Slogan du site
Descriptif du site
MANAH, Ali A. Aziz (1962-....). "La conception de l’ État chez Proudhon"
Article mis en ligne le 22 mai 2006

par r-c.
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

    traductions de cet article :
  • English

Thèse doctorat : Philosophie : Besançon sous la dir. de Robert Damien, Université de Franche-Comté. UFR des Sciences du langage, de l’homme et de la société, 2005. 300 f. ; 30 cm. Bibliogr. f. 282-293

Num. national de thèse : 2005BESA1004

Résumé

L’Etat comme organisation sociale est la question qu’a affronté et affronte depuis toujours la société humaine. Il semble que l’Etat ait été considéré comme une idée optimiste ; surtout quand Il est devenu constitutionnel. Il l’a été encore plus lorsqu’Il a pu construire des limites et des frontières entre les individus, puis entre les sociétés. D’ailleurs, il apparaît que l’établissement administratif ne soit pas seulement un moyen de service ; mais aussi un pouvoir pour ceux qui le domine. Les limites et les frontières qui ont été faites par l’Etat, sont devenues une prison individuelle et collective. Proudhon nous met en garde contre les misères de l’Etat, et contre l’idée selon laquelle l’Etat a manifesté la victoire de la liberté. En critiquant l’Etat, Proudhon veut critiquer toutes les formes de l’exploitation de l’homme par l’homme et le gouvernement de l’homme sur l’homme. Animé d’un esprit révolté, Proudhon dénoncera l’héritage social qui a assuré la longévité de l’Etat et ses attributs. Il s’emploie à détruire l’origine de toutes les misères que le vol propriétaire institue et que l’Etat prolonge et protège. Comment peut-on selon Proudhon créer un Ordre sans despotisme et une Liberté sans chaos ? Quelle est la nature de sa révolution sociale ?


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs RSS

2003-2019 © RAForum - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4