RAForum
Slogan du site
Descriptif du site
BANTMAN, Constance. "Anarchismes et anarchistes en France et en Grande-Bretagne, 1880-1914 : Échanges, représentations, transferts"
Article mis en ligne le 19 avril 2007
dernière modification le 30 novembre 2015

par r-c.
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

    traductions de cet article :
  • English

Thèse sous la direction de M. François Poirier (Université Paris 13, Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes), 24 mars 2007.

Résumé

Cette thèse analyse les relations et les collaborations entre les mouvements anarchistes français et britannique entre 1880 et 1914. À rebours des travaux réduisant l’internationalisme anarchiste à des institutions formelles peu efficaces et polémiques, ou considérant le mouvement dans une optique strictement nationale et donc tronquée, les transferts idéologiques et militants entre ces courants sont détaillés. Le rôle et la densité des réseaux informels et des multiples canaux rendant possibles ces influences croisées sont soulignés, et notamment l’impact des colonies anarchistes françaises installées outre-Manche. L’importance de cet axe franco-britannique s’observe notamment à travers l’essor de la propagande anarcho-syndicaliste de la fin des années 1880 à la Grande Guerre, dans la mise en place de pédagogies libertaires ou de campagnes de protestations internationales.

À travers le cas apparemment marginal des anarchistes, cette étude transnationale ouvre également de nouvelles perspectives pour une étude comparée de l’intégration ouvrière en France et en Grande-Bretagne dans les dernières décennies du long XIXe siècle.

La réception du mouvement libertaire dans les deux pays offre enfin des perspectives privilégiées pour analyser les sociétés française et britannique de la fin du siècle à travers le prisme d’un groupe dissident et stigmatisé.

Sommaire

Remerciements 2
Avertissement 4
Sommaire 5
Introduction 9
Cadre méthodologique et théorique 10
Échanges 14
Représentations 22
Transferts 24
Orientation et restrictions 26
Présentation 30
I De la Première Internationale à l’ère des attentats : Naissance et affirmation de l’anarchisme 33
Prologue. La Première Internationale : composantes idéologiques du communisme anarchiste 35
1.1. La France 44
1.1.1. Les débuts de l’anarchisme en France 44
Les années 1870 et le réveil du mouvement socialiste 44
L’anarchisme au grand jour 50
Les catalyseurs du mouvement : le Procès de Lyon, Chicago 54
Chicago et ses conséquences 57
Une « époque héroïque » ambiguë 60
L’ère des attentats, la répression et ses conséquences 62
1.1.2. Expliquer l’anarchisme français 69
La tradition révolutionnaire française… 69
…et ses mutations sous la IIIe République 73
Sociologie du mouvement anarchiste français 80
L’individualisme anarchiste 84
La marge comme philosophie et éthique : l’anarchisme artistique et littéraire… 88
… et celui des snobs 92
Les anarchistes étrangers : les principaux groupes immigrés 93
L’anarchisme des artisans : les limites d’un stéréotype 97
Anarchisme et grande industrie 104
1.2. L’anarchisme en Grande-Bretagne jusqu’en 1894 109
1.2.1. Du consensus victorien au renouveau socialiste 109
L’anarchisme dans le courant socialiste 113
Des clubs radicaux aux premiers groupes anarchistes 121
L’anarchisme dans la Société fabienne 128
Un anarchisme autonome 130
Un anarchisme immigré : les Juifs de l’East End 133
Les révoltes ouvrières de 1886-1890 137
Les anarchistes (auto-)excommuniés 142
1.2.2. Explications idéologiques 151
L’anarchisme comme doctrine politique 152
Anarchisme et cultures ouvrières 160
L’anarchisme comme philosophie 163
Conclusion 171
1.3. Regards croisés, réseaux et passeurs, influences idéologiques 174
1.3.1. Deux mouvements qui se regardent 175
La Grande-Bretagne et son mouvement anarchiste dans la presse anarchiste française 178
Le Père Peinard 178
Le Révolté/ La Révolte 181
La France dans les périodiques anarchistes britanniques 187
1.3.2. Le Congrès de Londres 192
1.3.3. Les communautés françaises outre-Manche 202
Collaborations franco-britanniques 216
Quelques passeurs 219
1.3.4. Premiers transferts 224
Les premiers pas de l’anarcho-syndicalisme 225
Les anarchistes et la grève générale 227
II Les anarchistes français en Grande-Bretagne 243
2.1. Les colonies françaises : une « Petite France » entre repli et cosmopolitisme 249
Qui sont les exilés ? 249
Réfugiés, exilés et autres : problèmes de définition et motifs de départ 253
Itinéraires et installation 259
La province 265
L’état civil des exilés : situation familiale, origines géographiques et sociales 273
Travailler : de la survie à la promotion sociale 277
L’exil au quotidien 290
De l’ennui au conflit 290
Le conflit, quotidien de l’exilé 296
Les anarchistes français et la Grande-Bretagne 301
2.2. La vie politique en exil 307
Les formes de la vie politique 308
Une question problématique : le militantisme international 318
Le Club Autonomie 319
Les commémorations internationales, agents de rapprochement 322
Les élites du mouvement exilé : militantisme et sociabilités 329
La bonne Louise 330
Kropotkine, clef de voûte du militantisme international 335
Malatesta 344
Émile Pouget 345
Parcours marginaux 349
Les bombes 352
Le syndicat 360
2.3. Réception et perception des anarchistes. De l’asile victorien à l’Aliens Act 370
2.3.1. Une tolérance très mesurée 371
L’héritage libéral 371
L’affaire Johann Most : la situation en 1881 379
Un modèle britannique original ? Discours officiel et pratiques de surveillance 381
Des mesures exemplaires ? Extraditions et grands procès 391
2.3.2. Une pression croissante 395
La propagande par le fait en Grande-Bretagne et son impact 396
Les anarchistes, enjeu politique et diplomatique 403
Anarchisme et socialisme 409
The Alien Question : asile et immigration 411
2.3.3. Via Britannica : la redéfinition du système de surveillance et du libéralisme britanniques 417
1898 : la Conférence internationale de Rome 417
Épilogue : L’Aliens Act et ses avatars 422
III Nouvelles directions 428
3.1. Le développement de l’anarcho-syndicalisme : influences croisées franco-britanniques 440
3.1.1. Le Congrès de Londres 440
3.1.2. De l’anarchisme à l’anarcho-syndicalisme : influences croisées et collaborations 449
Du Congrès de Nantes à la C.G.T. : l’anarcho-syndicalisme français 449
La référence britannique : thèmes et fonctions 456
3.1.3. Un anarcho-syndicalisme britannique 466
La crise britannique 466
3.1.4. La filière franco-britannique 474
L’internationalisme anarcho-syndicaliste : visées et mise en pratique 478
3.2. Les collaborations internationales après 1896 : thèmes et organisation de la contestation libertaire 485
3.2.1. Le cadre institutionnel : l’impossible Internationale anarchiste 485
3.2.2. Colonies anarchistes et libertaires 497
3.2.3. Pédagogies libertaires 510
Paul Robin et le mouvement français pour une éducation libertaire et ouvrière 514
Francisco Ferrer : L’École moderne et ses ramifications internationales 522
Les pédagogies libertaires en Grande-Bretagne 528
3.2.4. L’anarchisme contre la répression espagnole 535
Bilan : l’apport anarchiste 544
3.3. L’Âge d’or du syndicalisme révolutionnaire ? 547
3.3.1. Un syndicalisme révolutionnaire britannique 549
3.3.2. La crise de la C.G.T. : la tendance s’inverse 569
Causes et manifestations de la crise 569
La référence britannique : de l’anecdote à l’exemple 575
Le syndicalisme révolutionnaire et l’État en France et en Grande-Bretagne, parallélismes et divergences 584
3.3.3. De l’internationalisme d’avant-guerre à l’Union Sacrée 590
L’antimilitarisme et la propagande contre la guerre 591
Les deux congrès de Londres 603
La guerre 607
Conclusion 620
Questions de méthode 622
Sur les transferts 622
Écrire les réseaux 624
La prosopographie et l’anonymat 626
L’apport comparatif des transferts : au-delà de la dichotomie réforme/révolution 627
Les anarchistes ou l’intégration par la marge ? 628
L’anarchisme comme marge : quelques conclusions 631
Pistes de recherche 633
Table des Matières de la Bibliographie 636
Bibliographie 637
Index des personnes citées 674
Annexes 678
Annexe 1 a. Le centre de Londres vers 1890 678
Annexe 1 b. Soho et Euston en 1888 678
Annexe 2. Les anarchistes francophones en Grande-Bretagne 681
Annexe 3. Carte de membre de la Socialist League de Gustave Brocher 708
Annexe 4. Les réseaux de Louise Michel : quelques extraits de son carnet d’adresse 709
Annexe 5. Un réseau franco–britannique anglophone à Londres 718
Annexe 6. La chanson militante et la centralité de la culture révolutionnaire française 719
Annexe 7. Le militantisme international à Londres et le pouvoir rassembleur de Louise Michel 722
Annexe 8 : La carte militante (1) et les réseaux franco-britanniques 723
Annnexe 9. La carte militante (2) 724
Annexe 10 : Les individualistes à Londres. 725
Annexe 11 : L’appel aux Révolutionnaires des deux Mondes, 1881 727
Annexe 12 : La complexité des itinéraires militants. Lettre de délégation de Gustave Brocher au Congrès de Londres, 1881. 728
Errata 729
Résumés - Abstracts 730


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs RSS

2003-2019 © RAForum - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4