RAForum
Slogan du site
Descriptif du site
MALATESTA, Errico. (14 décembre 1853, Santa Maria Capus Vetera, Italie -22 juillet 1932, Rome, Italie). Biographie et Publications
Article mis en ligne le 11 décembre 2003
dernière modification le 2 février 2015

par r-c.
logo imprimer
Enregistrer au format PDF
Errico Malatesta
Gravure de David Orange réalisée pour le Centre International de Recherche sur l’Anarchisme (CIRA), Lausanne.
Informations aimablement communiquées par M. Enckell et C. Jacquier

Biographie

Figure éminente de l’anarchisme, Malatesta en est l’un des principaux fondateurs, son influence ayant largement dépassé les frontières linguistiques. Contraint de s’exiler durant la moitié de son existence, il s’est rendu entre autres au Moyen-Orient, en Argentine, aux Etats-Unis, et surtout en Angleterre, suscitant partout de nouveaux groupes. Il a contribué à clarifier les positions libertaires sur le socialisme, le syndicalisme, l’organisation, la lutte insurrectionnelle, la Guerre de 1914-1918 et la résistance au fascisme, mais il est aussi intéressant d’observer ses commentaires sur la science, l’éducation et le droit.

Malatesta a aussi inspiré le mouvement social de son époque en Italie. Témoin de la révolution en Russie, de la Grande Guerre, et de la montée du fascisme dans son propre pays, il n’a pas hésité à s’affronter aux personnalités les plus en vue, y compris dans son propre mouvement.

La plupart de ses textes sont relativement courts, mais fort lus et souvent réédités. Le numéro 5/6 de la revue Itinéraire (juin 1989) est l’ouvrage de référence, avec une présentation fort agréable de surcroît. En Italien, l’ouvrage le plus complet, notamment au point de vue bibliographique, est celui de Luigi Fabbri, signalé plus loin.

Dans son Moscou sous Lénine le militant syndicaliste français Alfred Rosmer nous a laissé cette description :

"Malatesta était une des plus belles figures de l’anarchisme. Obligé plus d’une fois de s’enfuir d’Italie pour échapper à la répression, il réapparaissait dès qu’une circonstance favorable se présentait - son retour avait été imposé cette fois au gouvernement qui tergiversait, par une menace de grève des inscrits maritimes - et reprenait son activité comme s’il était parti la veille. Je le connaissais bien ; j’avais lu depuis longtemps ses écrits quand je le rencontrai pour la première fois, à Londres, où il trouvait un refuge lorsque la vie en Italie lui était impossible. Le mouvement insurrectionnel qui secoua profondément l’Italie à la veille de la guerre mondiale, la “ semaine rouge ”, prit toute son ampleur à Ancône où Malatesta publiait alors un hebdomadaire, Volontà . Pendant une semaine ses amis et lui furent maîtres de la ville et de la région environnante. Gênée par les chefs socialistes, l’insurrection fut écrasée par les forces gouvernementales et, une fois de plus, Malatesta s’était enfui vers son refuge londonien [3]. Rentré en Italie dans les premiers jours de 1920, il s’installa à Milan et prépara aussitôt la publication d’un quotidien, Umanità Nova , et c’est là que j’allais le voir.
Éphéméride anarchiste

Publications

Source : Anarchy Archives

N.B. Les publications sont indiquées dans l’ordre chronologique de leur parution en français, ce qui permet de dater l’accueil des idées de Malatesta dans le public francophone. Les recueils de textes, publiés après sa mort, suivent le même principe. En revanche, les éditions successives d’un même texte sont indiquées après l’édition princeps, même lorsque le titre varie.

Les textes suivis de * renvoient à l’ouvrage de Luigi Fabbri, Malatatesta, L’uomo e il pensiero . Napoli : Edizioni RL, 1951.

Les textes suivis de ** renvoient à celui de G. Manfredonia, La Pensée de Malatesta. Textes réunis et présentés par Gaetano Manfredonia. Paris : Editions du groupe de Fresne-Antony, 1996.(Coll. Anarchiste). CIRA, Lausanne

Centre d’histoire du travail, Nantes : Centre de Documentation Anarchiste, au Centre d’Histoire du Travail à Nantes, Ateliers et chantiers de Nantes, 2bis boulevard Léon-Bureau 44200 Nantes
tél. : 02.40.08.22.04 fax 02.51.72.78.41.

- Malatesta, Errico.- "Garibaldi", Le Révolté , Genève (10 juin 1882).* ; Harvard

- Malatesta, Errico.- "Entre paysans", La Révolte , Paris, 1885.
Publié du 27 septembre 1885 au 11 sept. 1886.

  • "Entre paysans", broch. 1887.
2e éd. mai 1887. 68 p.

Publié en partie dans L’Idée ouvrière, Le Havre, 1887.

  • 3e éd. déc. 1888
  • Malatesta, Errico.- Entre paysans. Paris : Révolte, 1892. CIRA, Lausanne
Une douzaine d’éditions ont paru de 1900 à 1912, aux soins des Publications des Temps nouveaux. 3 p. Soit un tirage total de 95000 exemplaires. (Selon Fabbri *)
  • "Entre paysans" , 1897 (5° édition).
  • Malatesta, Errico.- Entre paysans / Enrico [i.e. Errico] Malatesta, ill. couv. G. Willaume. Paris : Temps nouveaux, 1904. CIRA, Lausanne
  • Entre paysans. – Paris : Groupe de propagande par la broch., 1927 [mai]. – 44 p. – (La Brochure mensuelle ; 53).
2e éd. en juin 1936. Centre d’histoire du travail Nantes
  • Malatesta, Errico.- Entre paysans . Paris : Groupe de propagande par la broch., 1936. CIRA, Lausanne

- Malatesta, Errico.- "Les leçons du 1er mai", La Révolte, organe communiste anarchiste , Paris. III (11 mai 1890) n° 35.*

- Malatesta, Errico.- "Bysance", La Révolte, organe communiste anarchiste , Paris. III (13 juin 1890) n° 38.*

- Malatesta, Errico.- "Aux Socialistes", La Révolte, organe communiste anarchiste , Paris. III (31 août 1890) n° 50.

- Malatesta, Errico.- "Questions révolutionnaires", La Révolte, organe communiste anarchiste, Paris. IV (10 oct. 1890) n° 4

- Malatesta, Errico.- "Un peu de théorie", L’Endehors , Paris (août 1892) n° 68.

  • id. Bruxelles : Bibliothèque des Temps nouveaux, 1899.

- Malatesta, Errico.- "Questions de tactique," La Révolte, organe communiste anarchiste , Paris. VI (7 oct. 1892) n° 3.

- Malatesta, Errico.- "La Question sociale en Europe", Le Figaro, Paris.

  • Reproduit dans Jules Huret (1863-1915) Enquête sur la question sociale en Europe. Paru aussi dans La Questione sociale, Buenos Ayres I (1894) n° 1.*

- Malatesta, Errico.- "Le Mouvement fédéraliste en Italie", La Cocarde, Paris. (21 et 23 déc. 1894) n° 2420 et 2422.* Réponse à une enquête sur les "Tendances fédéralistes en Europe"

En 1896, Malatesta participe au Congrès de la Seconde Internationale, à Londres, au cours duquel les anarchistes sont expulsés des rangs socialistes. Cette scission entre anarchistes et parlementaristes, dont l’effet durera jusqu’à nos jours dans de nombreux pays, va susciter de nombreux débats, au cours desquels Malatesta s’efforce de clarifier sa position. En 1897, revenu en Italie de son exil londonien, il publie L’Agitazione, à Ancône. Beaucoup d’articles français seront traduits de ce journal.

- Malatesta, Errico.- "Dialogue d’un Socialiste et d’un Anarchiste en période électorale", Le Libertaire (juil. 1897) n° 88-89.

- Malatesta, Errico.- En période électorale, dialogue entre ouvriers : critique du suffrage universel . Paris : Père Peinard, ca 1898. CIRA, Lausanne

  • id., Le Réveil communiste-anarchiste , Genève : Le Réveil communiste-anarchiste (nov. 1921). * CIRA, Lausanne
  • id. Brochure, Genève : Le Réveil communiste-anarchiste, 1922.*
  • Malatesta, Errico. – En période électorale : dialogue / Enrico [sic] Malatesta. – Paris : Groupe de propagande par la broch., 1928 [avr.]. – 18 p. – (La Brochure mensuelle ; 64). – Centre d’histoire du travail, Nantes ;CIRA, Lausanne signale à la cote Broch f 02155 une brochure n.d., réencartage de La Brochure mensuelle, n° 64 (avr. 1928)

Voir aussi Anarchistes et communistes ci-dessous

  • Malatesta, Errico.- En période électorale / Enrico [i.e. Errico] Malatesta ; préf. Collectif libertaire d’Avignon. Avignon : Collectif libertaire ; Toulouse : Impr. 34, 1981. CIRA, Lausanne

- Malatesta, Errico. "Réponse à Merlino", Les Temps nouveaux , Paris. vii (15 juin 1900) n° 7.

- Malatesta, Errico ; Merlino, Francesco Saverio. – Pour ou contre les élections : la polémique entre Errico Malatesta et Francesco Saverio Merlino, 1897-1898 . Annecy : Groupe 1er mai, 1982. – 123 p. Appendices. Annexes. – Centre d’histoire du travail, Nantes

- Malatesta, Errico.- "L’Anarchie", L’Avenir , Genève, 1893-1894.

D’abord publié à Londres, 1891, en italien. Le texte est incomplet.

  • Malatesta, Errico. L’Anarchie . Genève : Réveil socialiste-anarchiste : Groupe d’étudiants révolutionnaires, 1902. CIRA, Lausanne
  • Malatesta, Errico.- L’Anarchie . Paris : rue d’Orcel, 1907
  • "L’Anarchie. – Paris : Groupe de progagande par la broch., 1929 [juil.-aout]. – 63 p. ; 19 cm. – (La Brochure mensuelle ; 79-80). CIRA, Lausanne

Rééd. de la broch. de 1907 (Paris, rue d’Orcel). Centre d’histoire du travail, Nantes

  • L’Anarchie" , n.d.
  • L’Anarchie. – Paris : Fédération anarchiste. Groupe Malatesta, 1981. – 41 p. Bibl. Monde libertaire

- Malatesta, Errico.- "Au café, dialogues sur le socialisme anarchique". Genève : Le Réveil socialiste-anarchiste , 1903. 63 p.

Cette série de dialogues, entamée en 1897 et poursuivie jusqu’en 1913, fut revue et élargie en 1920. La première édition la plus complète, en italien, date de 1922.

Le Réveil socialiste-anarchiste , vol. XXII (11 mars 1903) n° 534 au (22 avril 1903) n° 537 publie seulement les nouveaux dialogues.

  • Malatesta, Errico.- "Au café : dialogues sur le socialisme anarchique" . Genève : Réveil socialiste-anarchiste, 1903. CIRA, Lausanne
  • Malatesta, Errico.- Au café. Paris [France] : Librairie internationale = Libreria internazionale = Libreria internacional (1924) , 1924. CIRA, Lausanne

Edition complète.

  • Malatesta, Errico. – Au café : dialogues sur le socialisme anarchique / préf. Luigi Fabbri. Paris : Librairie internationale (Coll. Écrits subversifs). 157 p.
    • Malatesta, Errico.- Conversations au café. Paris : Contre-Courant, (1953). CIRA, Lausanne
    • Malatesta, Errico.- Au Café, suivi de Entre paysans ; préf. Bernard André et Luigi Fabbri ; avant-propos Michel Ragon. Paris : Phénix éditions, 1999. CIRA, Lausanne

- Malatesta, Errico.- "Les anarchistes et le sentiment moral" : Le Réveil socialiste-anarchiste , Genève. v (5 nov. 1904)

  • id. Les Temps nouveaux , Paris. xii (8 déc. 1906), n° 32.

- Malatesta, Errico.- "Le Suffrage universel",Le Réveil socialiste-anarchiste, Genève. vi (24 fév - 10 mars 1906) n° 161-162.

- Malatesta, Errico.- "Le Congrès d’Amsterdam", Les Temps nouveaux , xiii (21 sept. au 5 oct. 1907) n° 21 à 23.

- Malatesta, Errico.- "Pour l’organisation", Congrès d’Amsterdam, 1907 . **

- Malatesta, Errico. – "Réponse à Monate", Congrès d’Amsterdam, 1907 **

- Malatesta, Errico.- "Anarchisme et syndicalisme", Les Temps nouveaux , Paris. xiii (28 déc. 1907), n° 35.

trad. de Freedom , Londres nov. 1907

-  : Le Réveil socialiste-anarchiste , Genève publie, du 30 novembre 1907 au 8 août 1908 (Nos 217 à 221, 223, 226, 233, 235) une rubrique "Anarchisme et syndicalisme" de L.B. (Luigi Bertoni), qui discute avec Malatesta les articles du Congrès International Anarchiste d’Amsterdam de 1907.

- Malatesta, Errico.- "A propos des agents provocateurs", Les Temps nouveaux , Paris. xiv (6 mars 1909) n° 45.*

- Malatesta, Errico.- "Égoïsme et solidarité", : Le Réveil socialiste-anarchiste , Genève. ix (23 juil. et 6 août 1910) n° 285-286.

- Malatesta, Errico.- "Le Principe d’organisation", : Le Réveil socialiste-anarchiste , Genève. x 12 nov. 1910) n° 293.

- Malatesta, Errico.- "Capitalistes et Voleurs", Les Temps nouveaux , Paris. vi (18 fév. 1911) n° 23.

En 1912, Malatesta dénonce publiquement un indicateur de police, ce qui lui vaut d’être accusé pour diffamation et condamné à la déportation. Son emprisonnement déclanche une campagne de protestations. Il est finalement relâché après une intervention forte de Kropotkine auprès du ministre John Burns.

- Malatesta, Errico. – "A propos d’insurrection", Mouvement anarchiste , Paris (janv. 1913) n° 6-7.

  • id. : Le Réveil communiste-anarchiste , Genève (20 février 1915) n° 404.**

- Malatesta, Errico. – "Ce que nous voulons", Volontà , Ancône, (8 juin 1913). **

- Malatesta, Errico. – "Sur le syndicalisme", Volontà , Ancône (20 juil. 1913)**

- Malatesta, Errico. – "Les anarchistes et les syndicats", Le Réveil communiste-anarchiste , Genève (1er nov. 1913) N° 370.**

- Malatesta, Errico. – ’Insurrectionisme ou évolutionisme ?" Le Réveil communiste-anarchiste , Genève (15 nov. 1913) n° 371. **

- Malatesta, Errico.- "La grève générale et insurrectinnelle", Le Réveil communiste-anarchiste , Genève. xv (10 et 24 janv. 1914) n° 375-376.

- Malatesta, Errico.- "Où mène le mouvement ouvrier", Le Réveil communiste-anarchiste , Genève. xv (7 mars 1914) n° 379.

- Malatesta, Errico.- "Libre échange et protectionnisme", Le Réveil communiste-anarchiste , Genève. xv (1er mai 1914) n° 383.

- Malatesta, Errico.- "Idées révolutionnaires", Le Réveil communiste-anarchiste , Genève. xv (1er mai 1914) n° 383.

- Malatesta, Errico.- "Premier mai", Le Réveil communiste-anarchiste , Genève. xv (16 mai 1914) n° 384.

- Le 21 juin 1914, Malatesta échappe à la police italienne et se rend à Londres. Quand éclate la Grande Guerre, il écrit dès décembre, dans le périodique anglais Freedom , un article très dur contre ceux qui participent à la guerre. Mais c’est surtout en 1916, lorsque Kropotkine et d’autres anarchistes importants signent le "Manifeste des seize" (en réalité ils étaient quinze), qui soutient la guerre contre l’Allemagne, Malatesta répond dans le numéro d’avril de Freedom

- Malatesta, Errico. – "Oubli de principes", Le Réveil communiste-anarchiste , Genève (28 nov. 1914) n° 398.**

- Malatesta, Errico.- "A propos d’insurrection", Le Réveil communiste-anarchiste , Genève. xv (20 fév. 1915) n° 404.

- Malatesta, Errico. – "Quelques constatations", Le Réveil communiste-anarchiste , Genève. xvi (22 juil. 1916) n° 440.

- Conversation avec le rédacteur du journal anarchiste espagnol Tierra y Libertad.

- Malatesta, Errico. – "Anarchistes de governement : réponse de Malatesta au ’Manifeste des seize’". s.d. [1916 selon *] , s.l., 7 p.**


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs RSS

2003-2019 © RAForum - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4