RAForum

Accueil > Recherches sur l’anarchisme > Les idées et les expériences > Humour > Le Corbeau et le Lapin

Le Corbeau et le Lapin

mercredi 18 avril 2007, par ps

Le corbeau sur un arbre était perché

A ne rien faire toute la journée.

Un lapin voyant ainsi le corbeau,

L’interpelle et lui dit aussitôt

« Moi aussi, comme-toi, puis-je m’asseoir

Et ne rien faire du matin jusqu’au soir ? »

Le corbeau lui répond de sa branche

« Bien sûr, ami à la queue blanche,

Je ne vois ce qui pourrait t’empêcher

Le repos, de la sorte, rechercher. »

Blanc lapin s’assoit alors par terre,

Et sous l’arbre reste à ne rien faire,

Tant et si bien qu’un renard affamé,

Voyant ainsi le lapin somnoler,

S’approchant du rongeur en silence,

D’une bouchée en fait sa pitance.

Moralité

Pour rester assis à ne rien branler,

Il vaut mieux être très haut placé.


Voir en ligne : Cliquez sur cette ligne pour voir la source de cet article (et aussi une version vaudoise)