RAForum
Slogan du site
Descriptif du site
Jordanie : Des anarchistes au sein du mouvement social
Article mis en ligne le 21 octobre 2008
dernière modification le 31 décembre 2008

par r-c.
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

    traductions de cet article :
  • English

Ils ne sont qu’une quinzaine dans un mouvement qui regroupe mille à deux mille personnes, mais leur voix est entendue.

Cliquer sur une image pour l’agrandir

Des anarchistes de Jordanie ont rejoint un mouvement qui s’intitule "la gauche sociale". Celui-ci regroupe, entre autres, des marxistes, des militants de l’après-gauche et d’autres. Il est hiérarchiquement structuré, avec un comité au niveau le plus élevé, mais en revanche les anarchistes y ont un siège et surtout une protection légale, surtout dans un pays où l’on peut encourir trois ans de prison pour participation à un mouvement non autorisé.

Les anarchistes ont distribué un document proposant d’établir une structure non hiérarchique au sein du mouvement. Celle-ci a été acceptée par le secteur des jeunes et des étudiants. Ce mode d’action, mis en route depuis deux mois, fonctionne bien. Si cela continue, il sera proposé à l’ensemble du mouvement social.

Cette expérience de l’organisation quotidienne - une première en Jordanie - apparaît dans les réunions et dans l’action. Les libertaires constituent un groupe de chanteurs dans les diverses manifestations. Ils ont distribué des milliers de tracts dans les quartiers pauvres et les camps de réfugiés. Ils ont aidé à organiser une cérémonie de musique et de poésie pour célébrer les prisonniers jordaniens libérés des prisons israéliennes et la visite d’un communiste libanais, Anwar Yaseen. [1]

Leurs activités, pour l’instant, sont multiples. Ils ont participé aux mouvements e revendication d’un syndicat de "travailleurs journaliers" - quelques 13000 ouvriers qui travaillent à plein temps. Celui-ci a mené une grève de la faim pour obtenir un salaire minimum et de meilleurs soins médicaux. Celle-ci a conduit à leur victoire.

Ils ont également participé avec le comité antisioniste et le FPLP à un mouvement de protestation contre la suppression du festival Jerash, de théâtre, de poésie et de danse contemporaine, ainsi que de chanteurs pop, au profit d’un énorme festival jordanien mené par un organisateur français, qui coûte 30 millions de dollars alors que plus de 20000 enfants souffrent de mauvaise nutrition du fait de la pauvreté.

Deux anarchistes ont été arrêtés, mais ensuite libérés du fait des pressions du mouvement.

Sur le plan médiatique, les anarchistes se sont attirés deux pages dans une revue importante et la télévision Al Djazeera leur a consacré une demi heure à l’occasion d’une grève générale en Jordanie.

Notes :

[1Membre de la résistance armée au sud du Liban, Yaseen a connu treize années de prison pour avoir participé à la résistance armée au sud du Liban, au cours de laquelle des soldats israéliens ont été tués.


flèche Sur le web : Site anarchiste en Jordanie (anglais et arabe)

Mots-clés associés

Évènements à venir

Pas d’évènements à venir
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4