RAForum
Slogan du site
Descriptif du site
LE GALL, Jules
Article mis en ligne le 2 juin 2009
dernière modification le 5 juin 2009

par r-c.
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Jules Le Gall, né le 13 décembre 1881, à Brest, est décédé le 14 juin 1944, à Buchenwald (Allemagne).

Il fut, tout à la fois, syndicaliste, anarchiste, franc-maçon. Ouvrier à l’arsenal, Jules Le Gall devient le secrétaire adjoint de la Bourse du travail de Brest, qui va jouer un rôle important dans la vie syndicale brestoise. En 1906, des syndicalistes sont arrêtés, dont Jules Le Gall, qui est condamné à trois mois de prison. Il est exclu de l’arsenal en 1907 et est inscrit en 1909 au carnet B, comme propagandiste et antimilitariste. En janvier 1921, Jules Le Gall devient membre de la loge « Les Amis de Sully », puis vénérable en 1930. La guerre éclate et, en 1940, il est interrogé par la police sur les activités de la Loge, puis par la police allemande. En juillet 1941, il est incarcéré à la prison de Pontaniou, puis transféré à Nantes. Déporté en Allemagne, il meurt, le 14 juin 1944, au camp d’extermination de Buchenwald. Dans leurs interventions, Jean-Pierre Hue et Lucien Le Meut ont qualifié la vie de Jules Le Gall comme exemplaire, consacrée au service des autres et à la promotion des valeurs de liberté, de fraternité, d’égalité et de justice sociale. « Nous lui devons, ont-ils dit, de nombreuses avancées démocratiques syndicales et sociales ». Cette cérémonie fraternelle s’est terminée par le pot de l’amitié, au collège Saint-Pol-Roux.

VOIR AUSSI : "Sans Patrie ni frontières. Dictionnaire des militants anarchistes


flèche Sur le web : Source de l’article : Le Télégramme

Mots-clés associés

Évènements à venir

Pas d’évènements à venir
pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs RSS

2003-2019 © RAForum - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4