RAForum
Slogan du site
Descriptif du site
29 janvier 2011 Lyon.- Rencontre et débat avec J-P Garnier. samedi 29 janvier 2011 à 15h00
Une violence éminemment contemporaine : la contre-révolution urbaine
Article mis en ligne le 18 janvier 2011
dernière modification le 30 décembre 2011
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

En s’appuyant sur plus de quarante années d’observation et d’analyse critiques des réalités urbaines, J-P Garnier* montre comment la gestion politique des villes nourrit les appétits économiques de la bourgeoisie désormais « mondialisée » et les aspirations culturelles des néopetits-bourgeois. D’un côté, des espaces « requalifiés » par la colonisation des quartiers populaires bien situés et réservés aux gens de qualité.D’autre part des espaces-ghettos destinés aux couches populaires reléguées à la périphérie et dans les zones rurales. Cette contre-révolution urbaine a de nombreux symptômes : « violences urbaines », « crise du logement », « relégation » sont les plus médiatisés.En parallèle, les « politiques de la Ville », de plus en plus sécuritaires, destinées à masquer ces symptômes sont un échec. Cette situation durera tant que l’on ne reconnaîtra pas la nature du conflit fondamental qui oppose les citadins ordinaires à ceux pour qui l’espace urbain est une source de profit, sinon de valorisation de leur capital culturel. La question urbaine cache en fait la question sociale qui oppose les dépossédés du droit à la ville (droit à la centralité urbaine, droit à l’appropriation de l’espace urbain) à ceux qui se la sont appropriée. Dans cette optique, les émeutes de novembre 2005 sont ainsi un mouvement de réaction et de résistance face aux multiples violences subies. Dans cette période où il est paraît normal d’organiser la chasse aux sans-abris et autres sans-papiers, de fliquer l’ensemble des espaces et services urbains, de préparer la "guerre urbaine dans les cités françaises", il est nécessaire de réagir. Nous vous invitons donc à venir discuter de toutes ces questions avec J-P Garnier.

Chercheur et enseignant en sociologie urbaine, Jean-Pierre Garnier est l’auteur de plusieurs livres sur la politique urbaine (Des barbares dans la cité, Flammarion, 1997 ; Le Nouvel Ordre local, L’Harmattan, 2000) et L’involution politico-idéologique de l’intelligentsia de gauche française (La Pensée aveugle, avec Louis Janover, Spengler, 1995).

Librairie la Gryffe - 5 rue Sébastien Gryphe - 69007 Lyon
Métro : Saxe Gambetta


Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4