RAForum
Slogan du site
Descriptif du site
SEPÚLVEDA, Luis. L’ombre de ce que nous avons été
Article mis en ligne le 21 octobre 2011
dernière modification le 15 octobre 2011

par r-c.
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Trad. de l’espagnol par Bertille Hausberg. Paris : Métailié (Collection : Bibliothèque Hispano-Américaine), 2010. 150 p. Broché. ISBN-10 : 2864247100 ; ISBN-13 : 978-2864247104 ; ISBN : 9782864247104.

  • Points, 2011. 145 pages. (Points ; 2590). EAN : 9782757822708

« Né au Chili en 1949, Luis Sepúlveda a été un proche de Salvador Allende jusqu’à sa mort en 1973. Il a connu la torture, la prison et l’exil. Ses talents de conteur ont fait de lui un écrivain renommé. Le vieux qui lisait des romans d’amour a rencontré un succès international. On croise parfois dans ses romans et nouvelles des personnages anarchistes, toujours présentés avec sympathie. Son grand-père était lui-même un anarchiste andalou. L’ombre de ce que nous avons été met en scène trois vieux militants qui vont entreprendre une action révolutionnaire, s’inspirant de Durruti, Jover et Ascaso qui, quelques décennies plus tôt, étaient passés par le Chili. » La Feuille d’infos du CIRA #131 (sept. 2011).

4ème de couverture

Dans un vieil entrepôt d’un quartier populaire de Santiago, trois sexagénaires attendent avec impatience l’arrivée d’un homme, le Spécialiste. Tous trois anciens militants de gauche, condamnés à l’exil par le coup d’Etat de Pinochet, se retrouvent trente-cinq ans après pour participer à une action révolutionnaire organisée par le Spécialiste. Mais alors que celui-ci se dirige vers ce rendez-vous, il est tué de façon grotesque, frappé par le destin sous la forme d’un tourne-disque jeté par une fenêtre au cours d’une dispute conjugale.

Tout le plan tombe à l’eau jusqu’au moment où resurgit dans la mémoire des complices l’expression favorite du Spécialiste : ’On tente le coup -’ Ce roman est un exercice de virtuosité littéraire au service d’une histoire émouvante et sombre jouée par des perdants. un roman écrit avec le cuur et l’estomac pour toucher et faire rire et penser.
Ce roman a reçu en Espagne le Prix Primavera 2009.

Luis Sepúlveda est né en 1949 et vit actuellement dans les Asturies, en Espagne, après avoir habité Hambourg et Paris. Il est l’auteur, entre autres, du Vieux qui lisait des romans d’amour, d’Un nom de torero, de Histoire d’une mouette et du chat qui lui apprit à voler, des Roses d’Atacama, de La Folie de Pinochet, d’Une sale histoire, de La Lampe d’Aladino. Ses livres sont traduits dans 50 pays.


Mots-clés associés

Évènements à venir

Pas d’évènements à venir
pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs RSS

2003-2019 © RAForum - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4