RAForum
Slogan du site
Descriptif du site
29 avril - 5 mai 2013 Toulouse.- Bazar au Bazacle & Foire à l’autogestion
Article mis en ligne le 20 avril 2013
dernière modification le 27 avril 2013

par r-c.
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Le « BAZAR AU BAZACLE » Accueille la « FOIRE A L’AUTOGESTION »

Pour la convergence des luttes

29 avril au 5 mai 2013 à Toulouse

Au parc des sports du Bazacle et à Utopia

Débats, ateliers, musique, théâtre, animations, espace foire, librairie, restauration et buvette…

Rêver, imaginer, ressentir, expérimenter, donner à réfléchir, partager, penser... pour retrouver ensemble les chemins de l’Utopie. Telle est la démarche du « Bazar au Bazacle » croisement original, basé sur la convergence de pratiques militantes, sociales et artistiques

Le « Bazar au Bazacle » s’affirme depuis quelques années comme un espace de confrontation, de débats, d’expérimentations culturelles, sociales et politiques mais aussi comme une aventure humaine originale.

Bazar au Bazacle regroupe des intermittent-es et précaires, des salarié-es, des Cies de spectacle vivant, des militant-es culturels et syndicaux ainsi que des associations et collectifs. Militant et festif, le Bazar sera lancé au parc des Sports du Bazacle le 1er Mai : rendez-vous après la manifestation !!!

Entrée libre et participation libre et nécessaire pour les spectacles

Programme détaillé sur www.bazaraubazacle.org

Bazar au Bazacle regroupe des intermittent-es et précaires, des salarié-es, des Cies de spectacle vivant, des militant-es culturels et syndicaux ainsi que des associations et collectifs.

La construction d’événements mutualisés représente pour nous autant de propositions à l’adresse de tous les mouvements de résistance pour que face aux urgences sociales et écologiques et au-delà de nos différences sectorielles, syndicales et politiques, nous fassions cause commune. La libre circulation de l’information et des savoirs, les échanges mais aussi la création artistique, l’éducation populaire,.... sont des enjeux majeurs de l’appréhension du monde et de sa transformation. Rêver, imaginer, ressentir, expérimenter, donner à réfléchir, partager, penser,...afin de retrouver ensemble les chemins de l’Utopie.

C’est au sein de cette dynamique que le « Bazar au Bazacle » accueille cette année la « Foire à l’autogestion ».

Le capitalisme et son cortège de misères sociales nous obligent à penser autrement notre manière de produire et de vivre. Notre souhait est de relier la dimension historique de l’autogestion au projet de société à venir, les expériences d’hier nourrissant les pratiques d’aujourd’hui. D’où la nécessité de faire converger ensemble l’autogestion des luttes et les expériences concrètes qui sont déjà en mouvement dans de nombreux domaines. Les deux volets sont complémentaires si nous voulons reprendre nos vies en main et bâtir un futur basé sur une démarche égalitaire et véritablement démocratique.

LUNDI 29 AVRIL : à UTOPIA :

Projection de : « LIP, l’imagination au pouvoir » Débat animé par Roland Mérieux et des syndicalistes toulousains.

Il y a quarante ans, déjà, les ouvrières et ouvriers de l’entreprise LIP furent confrontés à la fermeture de leur usine. Loin de baisser les bras ils-elles décident de relever le défit autogestionnaire. Passant de l’autogestion des luttes à celle de la mise en pratique économique au travers d’une coopérative ouvrière, les LIP ont ouvert la voie vers une mise en mouvement qui fait écho actuellement. En effet, aujourd’hui encore, les ouvriers de certaines entreprises victime de la gestion libérale de l’économie, se posent la question, de gérer par eux même leur outil de travail et pour certains passent à l’acte !

MERCREDI 1er MAI : au Parc des sports du Bazacle

• « Histoire de l’autogestion et mouvements populaires », Débat d’ouverture sur l’histoire de l’auto gestion-Table ronde

Après midi : Foot auto-arbitré avec la FSGT (Fédération Sportive Gymnique du Travail)
Apportez vos tenues sportives pour constituer des équipes

• Atelier : Auto-gestion et Education : L’éducation comme un enjeu central. Au travers des bourses du travail, des universités populaires ou de pédagogies émancipatrices, de nombreuses expérimentations éclosent partout dans le monde. Le débat sera animé par Gilbert Dalgalian, auteur de « Reconstruire l’éducation ou le désir d’apprendre ». Il abordera plus particulièrement la question du statut de l’élève, l’adaptation des structures éducatives aux enfants, la nécessité de repenser l’évaluation.

• Atelier : Projection de 2 films sur des expériences d’autogestion au Portugal (SCOP autogérées) avec débat animé par Jérôme Lecat. Escola veut dire école en Portugais, détourné en ES.COL.A ou Espace Collectif Auto géré, ce court métrage témoigne de l’expérience de la Fontinha, une école publique de Porto abandonnée, puis occupée et ré-ouverte au quartier et à ses habitants, jusqu’à son évacuation par les autorités. Suite à cette éviction et en solidarité avec la Fontinha, l’immeuble municipal de la rue de São Lazaro à Lisbonne, abandonné depuis 12 ans, est occupé le 25 avril 2012 et auto géré en assemblées ouvertes au public durant 1 mois. Si un bâtiment occupé peut déranger beaucoup de monde, 5000 abandonnés, comme à Lisbonne ou à Porto, en dérangent bien plus. Dans un pays acculé par la crise et ses misères sociales, où les pouvoirs publics laissent pourrir leur patrimoine par manque de moyen mais aussi pour satisfaire les gros bailleurs et maintenir pression foncière, la réappropriation de ces toits et de leur autogestion par tout un chacun est plus que jamais d’actualité.

• Après midi : animation avec Sylviane Blanquart autour de l’orgue de barbarie (chant de lutte)

• Musique de rue avec le groupe « Brancaleone » featuring Rita Macedo

• Soirée : Théâtre commedia dell’arte « La Vie est un songe » avec le Théâtre de la Brique Rouge d’après Caldéron de la Barca mis en scène par le Lazzi Théâtre

• musique avec le groupe « Ta Limania Xena » musiques populaires de Grèce avec la projection du documentaire « Grèce générale » et débat.

Espace d’échanges et de savoirs avec tenue de stands associatifs, syndicats, librairie, expos pluridisplinaire « Horizons solidaires » d’Avanti Popolo et réparation vélos avec Vélorution

JEUDI 2 MAI -à Utopia :

20h30 : projection de « Les Femmes de la Bruckman » en Argentine.. Débat animé par Maxime Quijoux auteur du livre « Néo libéralisme et autogestion, l’expérience Argentine », éditions IHEAL et Guillaume de Gracia, auteur du livre « Horizon Argentin » aux éditions de la CNTR. Le Chaos économique, social et institutionnel qu’a connu l’Argentine, en 2000, a donné cours à l’initiative autogestionnaire à partir « d’entreprises récupérées » par des travailleurs et travailleuses. Ce phénomène ne s’est pas cantonné qu’à ces entreprises mais a touché des pans entiers de la société Argentine qui aurait pu déboucher sur le développement d’une société alternative au système libéral défaillant. Pourtant après 6 mois d’expérience autogestionnaire et un mot d’ordre populaire « que se vayan todos » destiné aux élites corrompues, celles-ci sont revenues aux commandes du pays. Que pourrait-on tirer de cet échec ?

Retrouvez maxime Quijoux sur les ondes de Radio Mon Païs dans l’émission « fréquences Latines » le 1er mai entre 20h et 22h

JEUDI 2 MAI -au Parc des sports du Bazacle :

• Atelier : « Grands projets inutiles et imposés » (film Notre Dame des Landes) "L’État et les collectivités locales n’ont soi-disant plus d’argent lorsqu’il s’agit de satisfaire les besoins fondamentaux (logement, alimentation, éducation, santé...) mais dépensent des dizaines de milliards dans de Grands Projets Inutiles Imposés : des choix irresponsables, à la fois insoutenables écologiquement et injustes socialement."

VENDREDI 3 MAI : au Parc des sports du Bazacle

• Atelier : Logement et autogestion animé par des militants des squats, associations et syndicats. Situation du logement en France et en particulier sur Toulouse. La Dynamique des luttes des squats sur la ville ces dernières années. Présentation du livre de Florence Bouillon : « le squat problème social ou lieu d’émancipation ? »

• Atelier : Santé et autogestion. Les travailleurs et travailleuses des structures auto gérées (GPS/Case Santé) parlent de leurs difficultés à intégrer dans le processus auto gestionnaire les personnes accueillies.

• Théâtre avec « Les Forains » par la Cie le Périscope de Stéphane Wojtowicz

• Musique festive avec le groupe « Ca peut plaire à ta mère » Espace d’échanges et de savoirs avec tenue de stands associatifs, syndicats, librairie, expos pluridisplinaire « Horizons solidaires » d’Avanti Popolo et réparation vélos avec Vélorution

SAMEDI 4 MAI : au Parc des sports du Bazacle

• Atelier pratique d’autodéfense par et pour les femmes afin d’élargir nos capacités d’action face aux agressions rencontrées dans les espaces publics, privés et professionnels.

• Atelier relations militants-médias, "Parfois conflictuelles et trop souvent peu constructives, les relations avec les médias sont pourtant primordiales dans le militantisme. Le collectif Militants Médias, composé de journalistes et de militants locaux, propose de réfléchir ensemble : automédiatisation, réseaux sociaux, communiqués de presse, droit à l’image, droit de réponse, porte-parolat,..."

• Atelier : Auto-organisation dans les luttes des Femmes

• Atelier : Les coopératives / Communautés aux Etats Unis. Les Etats Unis sont plus connus comme le champion du système capitaliste que pour ses alternatives collectives autogérées. Pourtant, dès leur naissance, des utopistes socialistes ont tenté d’édifier des espaces autogérés. A la fin du 19ième et au début du 20ième, ce sont des éléments socialistes et libertaires du prolétariat de ce pays qui ont construit des communautés autogérées, intégrant l’activité économique, l’éducation et le logement dans un même espace. Qu’en est-il à l’heure actuelle ? Débat présenté par Ronald Creagh, auteur de : « Utopies américaines, expériences libertaires du XIXe siècle à nos jours ».

• 14 h. Atelier : Le mouvement des Coopératives Intégrales : un modèle d’autogestion et auto-organisation locale pour l’actuelle époque de transition et de sortie du capitalisme/Les principes de base/L’historique/Etat des lieux en Catalogne et reste de l’Espagne, à Nanteset Toulouse. Quels sont les acteurs qui participent aux différents projets ? De quelle façon le modèle s’adapte-t-il aux conditions locales ? Compte-rendu de la 2ème rencontre internationale des Coopératives Intégrales à Calafou en Catalogne (29 Avril – 1 Mai 2013)

• Après midi : « Anatole a disparu » par la Cie « Des mains et des pieds » spectacle Jeune Public de 3 à 10 ans (marionnettes)

• Après midi musique de rue avec le groupe « Brancaleone » featuring Rita Macedo

• Atelier cirque jeune public, parade, animation avec la Cie « Arts Maniacs »

• Atelier : Les SCOPS en région à partir de 3 expériences concrètes : Net Sol Eco (nettoyage à la Reynerie), Les Verreries d’Albi et Epurscop (épuration des eaux,..) avec 2 Diaporamas. "Depuis ses origines, le mouvement coopérativiste a été traversé de profonds débats. Pour les uns, les coopératives sont des outils au service des intérêts immédiats de ses membres. Pour les autres, les coopératives sont des embryons de Socialisme, partie prenante des luttes du mouvement ouvrier. Le débat sera l’occasion de revenir sur les expériences passées et actuelles".

• Atelier : Municipalités : pouvoir ou contre pouvoir, entre élu-e-s et action citoyenne, quelle pratique autogestion––naire ?

• Spectacle Théâtre « NH3 ou les usines sur les planches » un spectacle dirigé par Anne Bourgès. Ce spectacle a été créé à partir de textes poétiques écrits par des salariés de AZF,SNPE, auxquels se sont rajoutés ceux des SANOFI, MOLEX et dernièrement JOB et AIR France.

• Musique festive avec le groupe « Sale Pierrot »

Espace d’échanges et de savoirs avec tenue de stands associatifs, syndicats, librairie, expos pluridisplinaire « Horizons solidaires » d’Avanti Popolo et réparation vélos avec Vélorution

DIMANCHE 5 MAI : au Parc des sports du Bazacle

• Table ronde : autogestion des luttes, quelles convergences ? avec la participation de travailleurs de Molex, Freescale, Sanofi, Job, de la Fonderie de Fumel, de la santé, des intermittents et précaires,…….

• Atelier cirque jeune public, parade, animation avec la Cie « Arts Maniacs »

• Apéro concert avec la fanfare « les Belles Gambettes »

Espace d’échanges et de savoirs avec tenue de stands associatifs, syndicats, librairie, expos pluridisplinaire « Horizons solidaires » d’Avanti Popolo et réparation vélos avec Vélorution

Bazar au Bazacle 2013

le Collectif : CMCAS EDGDF, Théâtre de la Brique Rouge, Théâtre du Roseau, Cie Lazzi Théâtre, Cie Arts Maniacs, Cie Jeux de Mômes, Droit au Logement (DAL), ATTAC, SUD culture Solidaires, TV Bruits, Radio FMR, Solidaires 31, Batucasol. ..

Avec la participation cette année : du Collectif « Foire à l’autogestion » Les Alternatifs, Alternative Libertaire, Association pour l’Autogestion, Comités syndicalistes révolutionnaires, Coordination des Groupes Anarchistes 31, Fase, Fed-Anar, ETM 31, le Maquis, Mouvement des Objecteurs de Croissance, Nouveau Parti Anticapitaliste, SYCO-MP.

• des Compagnies et des groupes : le Périscope, Des mains et des pieds, Ta Limania Xena, les Sales Pierrot, les « Ca peut plaire à ta mère », NH3 ou les usines sur les planches, Artistes en liberté, Brancaleone Featuring Rita Macedo, la Fanfare des Belles gambettes,

• des Collectifs, associations : GPS (Groupement pour la défense du travail social), Collectif « Grève des femmes » 31, Fédération Sportive Gymnique du Travail, Faire Face, CREA,ESMA,la Chapelle,Myrys,le GAF,Vélorution,Collectif 31 Notre Dame Des Landes, Avanti Popolo, Esma, la maison d’édition le Coquelicot.

• des salarié-es : des SCOP (Net Sol Eco, Verreries d’Albi, Case Santé, Imprimerie 34, , Epurnature), de Molex, Freescale, Sanofi, ex-Job, de la Fonderie de Fumel….

• des cuisines : de Caracol et de Jako, des librairies……

• du Théatre itinérant de la cabane et son chapiteau, et d’Utopia.

Avec le soutien :

de la Mairie de Toulouse, du Conseil Général de la Haute-Garonne, du Conseil Régional de Midi-Pyrénées et de la CMCAS EDF-GDF

LES SPECTACLES

Théâtre de la Brique Rouge : « La vie est un songe » de Caldéron de la Barca . Le prince Sigismond vit enfermé dans une tour depuis sa naissance . Son père, le roi Basile le séquestre par peur d’une prédiction selon laquelle Sigismond le détrônerait , entrainant discorde et ruine dans le royaume. Sentant sa mort proche, pour vérifier ce présage, Basile met son fils à l’épreuve sous l’effet d’un somnifère.
A son réveil ,Sigismond se déchaîne …….

Avec l’aide du Lazzi Théâtre , le TBR revisite dans le style commedia le chef d’oeuvre de Caldéron

Cie des mains et des pieds : « Anatole a disparu »

Le 12 novembre 2012, Anatole a disparu. Depuis sa grosse pomme rouge, Verlucide a tout vu, tout entendu : Le célèbre professeur Anatole a été enlevé ! Son chat Chaussette se lance aussitôt à sa recherche. Commence alors un long voyage parsemé d’embûches et d’obstacles. Qui a enlevé Anatole ? Pourquoi ? Deux détectives farfelus, mettent en scène tous les personnages-marionnettes de l’enquête et nous font revivre ce qui s’est passé sur un rythme haletant. ...

Spectacle de marionnettes théâtrecréation et interprétation Corinne André, Jocelyne Greffeuille Mise en scène : Françoise Hérault/Marionnettes :Jocelyne Greffeuille, Hugues Renck Décor : Hugues Renck Musique : « power by JAMENDO » Akashic Records-Old Movie Ragtime Piano AdHoc-Peninsule Freestyle Percussion Magik The Arrow/Markko-Mohicans

La C° Le Périscope : « Les Forains », Durée : 1H30 La nuit, entre une décharge et une voie ferrée…Une caravane, un peu de lumière, un campement
de forain…

Chacun passe le temps. Quand soudain, un train s’arrête, deux êtres descendent… et la rencontre a lieu. Le monde des « gens biens », roulant sur la voie droite d’une société qui file à toute allure, freine dans ce nulle part peuplé de ceux qui restent au bord des rails ; les rustres, les marginaux et tout de suite ça fait des étincelles, on est en plein cœur de l’humain, dans ses désirs, son absurdité, sa férocité polie, cravatée ou animale et couverte de cambouis. Les Forains, c’est l’histoire improbable de cette rencontre…

Un petit tour dans le manège de l’humanité, un petit tour pour voir, un petit tour pour rire…
Auteur : Stéphane Wojtowicz Interprètes : Christelle Lehallier, Louise Boudevin, Antonio Scarano, Fréderic Cyprien, Nicolas Simmonneau Mise en scène : Laurent Deville Créations lumières : Paulin Brisset et Nicolas Simmonneau

« NH3 ou les usines sur les planches » un spectacle dirigé par Anne Bourgès. Il est des usines comme des fils de couteaux, il est des mots comme des explosions, puis des silences, puis un texte, puis une émotion, un chant, une musique, une danse, un rythme de talons et un infini de bouteilles qui chutent dans le vide quand sans prévenir apparaissent des vies qu’étrangle le destin programme dans des minuteries électriques. Des salariés d’AZF, de Sanofi, d’Air France, de Molex, de Job, du quartier, ensemble avec des intermittents du spectacle, toutes et tous comptes à rebours des voix qui gueulent l’explosion, puis une autre et une autre fermeture d’usine encore. NH3 ou les usines sur les planches, c’est la parole des gens qui sont dans ce qu’ils disent et disent leur vie immense d’enfermés dans le rare plaisir d’un partage de la scè
ne avec d’autres.

NH3 c’est la bouteille que nous buvons ensemble quand l’autre parle et que sa vie se remplit.

Les usines sur les planches parce que d’autres sont encore seul-e-s.

« sale Pierrot »
Myspace : www.myspace.com/salepierrot Videos sur Youtube : Concert au théâtre du grand rond : http://youtu.be/-B1rqzddZWk
« ca peut plaire à ta mère »
http://fr.myspace.com/capeutplaireatamere
http://www.facebook.com/pages/Ça-peut-plaire-à-ta-mère/298626573528420

« Brancaleone »
trois cornemuses bodega, un tambour, un banjo ou un accordéon, venus de Toulouse et Carcassonne : musicas occitanas per dansar e bolegar, puisées dans la tradition orale du Lauragais et de la Montagne Noire, hymnes, airs de luttes, de mémoires et la nhaca !

Photos, vidéos et sons sur www.myspace.com/brankabodegaires

Ta Limania Xena est un groupe formé en 2005 par des musiciens réunis autour du rébétiko. Au point de départ, une passion commune : les musiques populaires de Grèce. Au confluent de l’occident et de l’orient, entre la Grèce et l’ Asie Mineure du début du XXe siècle est né un nouveau genre musical : le Rébètiko. Chant de l’âme, au même titre que le Fado ou le Blues, il s’est élevé des quartiers pauvres, des tavernes, des ports, des prisons et des fumeries de haschisch… Insoumis, vibrant, non-conformiste, parfois satirique, porté par ses deux instruments fétiches (le bouzouki et le baglama), le Rébètiko est de nos jours le chant de tout un peuple : de ces sonorités qui font réver émane une poésie élémentaire, inspirée par des questions existentielles et sociales toujours brûlantes. C’est dans cet état d’esprit que les musiciens de TA LIMANIA XENA explorent depuis 2005 ce répertoire foisonnant et d’une inépuisable richesse musicale. Le groupe TA LIMANIA XENA a emprunté son nom à une chanson emblématique de Vassilis Tsitanis qui signifie : « les ports de l’étranger ». Une invitation au voyage…

Pierre-Marie Blaja Bouzouki, baglama, guitare, chant Colette Guilhem Accordéon, chant
Muriel Pelca Contrebasse
Tassos Tsitsivakos Bouzouki,baglama, chant

les « Belles Gambettes » !!!!

P.S. :

Programme détaillé


flèche Sur le web : Programme à télécharger

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4