RAForum
Slogan du site
Descriptif du site
MANFREDONIA, Gaetano. "Études sur le mouvement anarchiste en France : 1848-1914"
Article mis en ligne le 20 mars 2004
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

    traductions de cet article :
  • English

Thèse de doctorat (Nouveau Doctorat) : Histoire, dir. Raoul Girardet. Institut d’Etudes Politiques Paris : 1990. [s.l.] : [s.n.]

PARIS-Fondation Sci.Politiques

Résumé

Notre travail comporte trois parties :

- Une thèse de troisième cycle déjà soutenue à l’i.E.P. de Paris en 1984 portant sur "L’individualisme en France (1880-1914)", 565 p.

- Deux autres recherches complémentaires sur

"La chanson anarchiste en France de la Commune à Ravachol (1870-1894)", deux tomes de 360 p. et 445 p.

et

"Pour ou contre la République ? Les anarchistes francais et la tradition républicaine (1848-1914)",

étude parue précédemment dans l’ouvrage collectif Les Anarchistes et la révolution française, p. 195-277.

Moment capital dans la diffusion des idées libertaires, c’est entre la Commune et la Grande Guerre que l’Anarchisme prend son essor en adoptant des comportements et des thèmes idéologiques qui permettent de le différencier aisément des autres courants de pensée socialiste. Cependant peu d’études ont porté sur la dynamique interne du mouvement, ses conflits ou bien sa manière de se structurer. Notre objectif n’a pas été donc exclusivement celui de combler les lacunes de Jean Maitron, mais de tâcher de dépasser une approche linéaire de l’histoire de ce courant.

Dans chacun de nos travaux, nous avons ainsi essayé de montrer l’existence d’une histoire conflictuelle qui ne présente que peu de rapports avec les manifestations de prétendus "principes intangibles" de l’Anarchisme. En bien des points l’image traditionnelle que l’on se fait du mouvement libertaire, sa signification et sa portée, doit être profondément révisée.


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs RSS

2003-2019 © RAForum - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4