RAForum
Slogan du site
Descriptif du site
QUEZADA MOYA, Ivan. "Manuel Gonzalez Prada (1848-1918) : sa vie, son œuvre en prose, sa présence dans l’histoire du Pérou, sa contribution à la pensée démocratique péruvienne"
Article mis en ligne le 21 mars 2004
dernière modification le 22 juillet 2018
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

    traductions de cet article :
  • English

Thèse de doctorat (nouveau doctorat) : et. latino-americaines. Sous la direction de Bernard Lavalle. Bordeaux 3 : 1990.[s.l.] : [s.n.]

BORDEAUX 3-BU lettres-Pessac

Résumé

A la suite de la défaite essuyée par la conféderation Pérou-bolivienne face au Chili dans la guerre du Pacifique (1879-1883), cet écrivain péruvien, précurseur du modernisme dans son pays, entreprend une analyse et une critique exhaustive de la société péruvienne dans tous ses aspects : politique, religieux, culturel, éducationnel et social. il se devait d’insuffler du courage à ses compatriotes, après la défaite.

Se consacrant alors à prononcer des discours et à écrire des articles dans ce but, il constate la corruption et la prostration socio-economique dans lesquelles se trouve le Pérou. Parallèlement, il évolue dans le domaine philosophique et politique, de l’anti-cléricalisme à la libre-pensée et de l’anarchisme aux idées socialistes ; son écriture se fait plus claire, riche en images et en expressions lapidaires. Son travail et ses idées ne se concrétisent pas en un programme politique parce que, plus qu’un homme politique, il était écrivain. Cependant, sa contribution est vitale pour le développement des idées démocratiques au Pérou.

Après sa mort, il devient l’inspirateur de la jeunesse péruvienne. Son oeuvre est source de réflexion et de débats. Les problèmes et les maux du Pérou qu’il a dénoncés sont toujours en attente d’une solution.

Commentaire

"Cette thèse fourmille d’incohérences et d’erreurs, notamment lorsqu’elle prétend que la pensée de Gonzalez Prada connaît à la fin de sa vie une ultime évolution de l’anarchisme vers les idées socialistes. En outre, elle plagie abondamment la biographie écrite en 1930 par L. A. Sánchez, Don Manuel." Joël Delhom

Pour une argumentation détaillée de ce commentaire, prière de se reporter à la thèse de M. Joël Delhom. R.C.


Mots-clés associés

Évènements à venir

Pas d’évènements à venir
pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs RSS

2003-2019 © RAForum - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4