RAForum
Slogan du site
Descriptif du site
ALVES DE SEIXAS, Jacy. "Anarchisme, syndicalisme révolutionnaire et participation politique au Brésil : mythe et histoire, 1890-1930"
Article mis en ligne le 21 mars 2004
dernière modification le 29 mars 2004
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

    traductions de cet article :
  • English

Thèse de doctorat (nouveau doctorat) : histoire. Dir. Robert Paris. Paris, EHESS : 1989. [s.l.] : [s.n.]

Bibl. Cujas ; PARIS-SORBONNE -BIU centrale

Résumé

Il est question dans cette thèse du mouvement ouvrier brésilien, de 1890 à 1930. A partir de l’analyse de la formation des classes ouvrières à Sao Paulo et Rio de Janeiro, au tournant du siècle, on examine celle qui constitua alors leur plus importante et, en même temps, leur plus significative expérience historique : celle de la différence.

L’anarchisme et les socialismes furent donc obligés, d’une façon ou d’une autre, dans leurs pratiques et discours, de tenir compte de la diversité ouvrière et d’apporter une réponse a la problématique de la recherche d’une identité, posée aussi bien par les classes ouvrières que par le mouvement ouvrier. Cela constitue, en gros, la "première partie" de cette thèse, dont le titre est "Anarchisme et socialisme : une génealogie, 1890-1903".

La "deuxieme partie" - "Mouvement ouvrier et anarchisme : la stratégie ouvrière d’action directe" aborde l’origine du syndicalisme révolutionnaire et les rapports (de force) parmi les courants politiques qui percèrent et constituèrent le mouvement ouvrier en tant que stratégie ouvrière d’action directe.

La "troisième partie" - "Rupture et oubli : l’enjeu des années 20"- a pour but d’appréhender le mouvement de changement et de rupture qui marqua le mouvement ouvrier brésilien au long des années vingt. Finalement, la mémoire ouvrière, comme création et oubli, est le sujet des réflexions qui constituent la conclusion de cette recherche.

Publication :

ALVES DE SEIXAS, Jacy. Mémoire et oubli. Anarchisme et syndicalisme révolutionnaire au Brésil, éd. de la Maison des sciences de l’homme (Collection Brasilia), Paris, 1992, 303 p. ISSN 0248-5206 ; 12. Bibliogr. p. 285-296

Texte remanié de la thèse.


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs RSS

2003-2019 © RAForum - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.4